Pour en apprendre plus sur les invertébrés!
Facebook

Je veux pour Noël un livre sur les invertébrés! Partie 4.

Deux beaux livres à offrir (ou à s’offrir) pour le temps des fêtes!

Deux beaux livres à offrir (ou à s’offrir) pour le temps des fêtes!

Pas plus tard qu’hier, Facebook m’affichait un rappel portant sur un article que j’avais écrit l’an dernier et qui donnait des suggestions de livres entomologiques à se procurer pour Noël. Cela m’a donné envie de renchérir cette année avec quelques propositions supplémentaires. Étant donné que j’affectionne beaucoup les livres, je m’en suis procuré quelques-uns de plus au courant de l’année 2017.

Dans le présent billet, je vous brosse donc un bref portrait de deux livres que j’ai sélectionnés – dont un tout nouveau qui a paru au printemps 2017.

Si vous souhaitez avoir une plus grande palette de choix de livres à offrir, vous pouvez vous référer aux articles que j’avais publiés les années passées (cliquer sur ce lien pour la chronique « Partie 3 » qui donne également les liens vers les parties 1 et 2).

Exemple de fiche pour le longicorne noir – Tiré de Insectes des arbres du Québec

Exemple de fiche pour le longicorne noir – Tiré de Insectes des arbres du Québec

Premier extrait tiré de Tracks & sign of Insects and Other Invertebrates : Cocons et chrysalides

Premier extrait tiré de Tracks & sign of Insects and Other Invertebrates : Cocons et chrysalides

Second extrait tiré de Tracks & sign of Insects and Other Invertebrates : dommages sur le feuillage

Second extrait tiré de Tracks & sign of Insects and Other Invertebrates : dommages sur le feuillage

J’amorce la chronique avec un ouvrage québécois tout frais sorti du four! Il s’agit de Insectes des arbres du Québec par Hébert et al. (2017). Ce document présente des fiches pour 116 groupes d’insectes, lesquelles sont organisées en fonction du type d’arbre (conifère ou feuillu) et des parties de l’arbre affectées (feuillage, pousses ou rameaux, tronc ou branches, ainsi que collet ou racine).

Chaque fiche est agrémentée de photographies représentant l’adulte et/ou les larves, ainsi que les types de dommages causés par les insectes. Les fiches offrent aussi des illustrations permettant d’en apprendre plus sur le cycle vital, l’aire de répartition et les différentes plantes hôtes dont l’insecte se délecte.

Ce qui me plait de ce bouquin, c’est que l’on peut y trouver de bonnes photographies de larves d’insectes xylophages qui sont autrement plutôt difficiles à trouver dans des ouvrages plus généralistes – les adultes constituant souvent le stade le plus représenté. Les différentes figures et les textes qui composent chaque fiche aident également à mieux comprendre l’écologie des organismes recherchés.

Le second livre que je vous suggère date de 2010. Il s’intitule Tracks & sign of Insects and Other Invertebrates (Eiseman et Charney 2010). Vous êtes entomologistes amateurs et êtes aussi curieux d’en apprendre sur les insectes en personne que sur leurs traces une fois qu’ils se sont volatilisés? Cet ouvrage est pour vous! En effet, ce livre permet de reconnaître de nombreux insectes à partir de leurs œufs, exuvies et cocons. Il permet aussi de les retracer en examinant leurs traces de pas, leurs excréments ou encore les dommages laissés à la suite de leur passage. Le parasitisme, les fongus et les effets sur les humains sont également abordés.

Tracks & sign of Insects and Other Invertebrates permet d’élargir nos horizons et d’aller au-delà de l’insecte « physique ». Il permet de mieux comprendre et documenter les observations entomologiques connexes comme les feuilles endommagées, les troncs d’arbres percés ou les insectes qui semblent morts à la suite d’une cause obscure.

Tout comme pour Insectes des arbres du Québec, il s’agit d’un bel ouvrage à offrir en cadeau… que ce soit à un proche ou à nous-mêmes! En outre, avec les deux documents décrits ci-dessus, les curieux seront repus! Joyeuses fêtes 2017 et bonne lecture!

 

Pour en savoir plus

  • Eiseman, C. et N. Charney. 2010. Tracks & sign of Insects and Other Invertebrates. 582 p.
  • Hébert, C., B. Comptois et L. Morneau. 2017. Insectes des arbres du Québec. 299 p.

Concours amical de photographie 2017 : l’heure du vote!

La période de soumission des photos pour le 5e concours amical a maintenant pris fin et c’est l’heure de passer au vote!  Une belle variété de clichés vous attend : un diptère sur jolies fleurs colorées, des coléoptères qui se laissent admirer, plusieurs insectes d’origine aquatique, une dolomède veillant sur sa progéniture, un papillon qui émerge par inadvertance dans une maison et j’en passe!

Cette année, ce sont 15 photographies qui se disputeront  la première place sur le podium. Les clichés en lice sont classés par ordre alphabétique d’ordre d’invertébrés (de Araneae à Trichoptera) et sont numérotés en conséquence.

Retenez bien ce numéro, car c’est à vous, chers lecteurs, qu’incombe l’ingrate tâche de trancher pour votre photo « coup de cœur »! Que ce soit pour l’aspect artistique de la photographie ou encore parce que vous avez un faible pour l’invertébré mis en vedette, laissez libre cours à votre cœur!

Chaque personne a droit à un vote. Si vous avez soumis une photographie au concours, vous avez également droit de vote – pourquoi pas, puisqu’il s’agit d’un concours amical! La façon de procéder est la même que l’année dernière : vous devez remplir le questionnaire de vote « Google Forms » en cliquant sur ce lien : Vote 5e concours de photographie DocBébitte.

C’est maintenant à votre tour de jouer! Il ne vous reste plus qu’à admirer les photographies ci-dessous et à me transmettre votre vote. Vous avez jusqu’au vendredi 15 septembre pour voter. Que le meilleur gagne!

 

Cliquez sur les photographies pour les afficher en version « plein écran ». N’oubliez pas d’appuyer sur la flèche « retour arrière » pour revenir sur le site DocBébitte!

 

5e concours amical – Photographies en candidature
#1. Céline Benoit Anderson. Dolomède et sa progéniture, Coteau-du-Lac, Qc.BenoitC_Dolomedes #2. Céline Benoit Anderson. Épeire diadème dans sa toile, Salaberry-de-Valleyfield, Qc.BenoitC_Épeire #3. Céline Benoit Anderson. Thomise variable, Salaberry-de-Valleyfield, Qc.BenoitC_Mvatia
#4. Ludovic Leclerc. Bupreste Chalcophora virginiensis, Saguenay-Lac-Saint-Jean, Qc.LeclercL_Buprestidae #5. Christian Anderson. Cantharide à bandes terminales, Coteau-du-Lac, Qc.AndersonC_Cantharidae #6. Ludovic Leclerc. Longicorne Centrodera decolorata, Sainte-Croix, Qc.LeclercL_Cerambycidae
#7. Dominique Aumais. Scarabées japonais, Salaberry-de-Valleyfield, Qc.AumaisD_Scarabees #8. Pierre-Yves St-Louis. Asilidae, Deschaillons-sur-Saint-Laurent, Qc.St-LouisPY_Asilidé #9. Pierre-Yves St-Louis. Chenille du sphinx ondulé, Deschaillons-sur-Saint-Laurent, Qc.St-LouisPY_Sphinx ondulé
#10. Sylvie Benoit. Chenille du Vulcain, Salaberry-de-Valleyfield, Qc.BenoitS_Chenille #11. Christian Anderson. Papillon Petrophila bifascialis, Coteau-du-Lac, Qc.AndersonC_Lepidoptera #12. Sylvie Benoit. Vulcain émergé dans une maison, Salaberry-de-Valleyfield, Qc.BenoitS_Vulcain
#13. Ludovic Leclerc. Scuddérie à ailes oblongues, Saint-Armand, Qc.LeclercL_Tettigoniidae #14. Sylvie Normand. Naïade de plécoptère Perlodidae, North Hatley, Qc.NormandS_Plecoptera #15. Sylvie Normand. Larve d’Hydropsychidae et sa toile, North Hatley, Qc.NormandS_Hydropsychidae

Dans l’œil de mon microscope : l’antenne parabolique!

Le monde des insectes ne cesse de nous surprendre. On y retrouve une si vaste palette de formes et de couleurs que j’en aurai pour le reste de mes jours à vous entretenir sur différents individus.

Les spécimens de cette semaine arborent sur la tête des appendices de forme bien particulière. Élargis et arrondis, on dirait qu’il s’agit d’antennes paraboliques.

À quoi peuvent-ils bien servir? Et à quel type d’insecte appartiennent-ils?

Vous pouvez répondre à cette devinette en vous joignant à la Page Facebook DocBébitte ou encore en inscrivant votre réponse dans la section « Commentaires » de la présente chronique. L’invertébré-mystère vous sera dévoilé lors de la prochaine publication DocBébitte!

1.Est-ce pour obtenir plus de canaux que ces insectes portent de telles structures?

Est-ce pour obtenir plus de canaux que ces insectes portent de telles structures?

5e concours amical de photographies d’invertébrés du Québec

L’été est enfin à nos portes et les insectes sont sortis de leur cachette après un hiver qui ne semblait plus cesser! C’est le temps de sortir nos appareils photo et de sillonner boisés et plates-bandes!

Pour une cinquième année consécutive, je souhaite encourager les photographes amateurs comme vous et moi à nous faire découvrir leurs coups de cœur entomologiques.

Le concours en est un amical notamment parce que ce sont les lecteurs de DocBébitte qui seront invités à voter. Le « prix » en est également un fort simple : la photo élue favorite du public se verra mise en vedette dans le cadre d’une chronique qui portera sur l’invertébré en question.

Vous pouvez jeter un coup d’œil aux gagnants des années passées :

 

Comment participer?

Tout d’abord, il y a quelques règles à suivre :

  • Les invertébrés doivent avoir été photographiés au Québec ou doivent être retrouvés au Québec (aire de répartition qui inclut le Québec);
  • S’il y a des personnes que l’on peut reconnaître sur vos photographies, assurez-vous d’avoir leur accord avant de me transmettre ces dernières, car elles se retrouveront sur Internet;
  • Les photographies n’ont pas besoin d’avoir été prises à l’été 2017. Vous pouvez fouiller dans vos archives!

 

Ensuite, vous devez transmettre vos clichés en suivant ces instructions :

  • Un maximum de trois photographies par personne peut être soumis;
  • La résolution minimale des photographies doit être suffisante (1200 x 1600 pixels et plus est suggéré);
  • Fournir, pour chaque photo soumise, les informations suivantes :
    • Prénom et nom de l’auteur de la photographie;
    • Endroit où la photo a été prise (exemple : Trois-Rivières, Québec);
    • Si vous connaissez déjà le nom de l’invertébré en question, SVP l’indiquer.
    • Si vous possédez déjà une signature personnalisée, l’apposer sur vos photos avant de me les transmettre. Sinon, je me chargerai d’ajouter votre nom sur ces dernières;
    • Transmettre vos photos à info@docbebitte.com d’ici le 25 août 2017.

 

Photographies soumises

Votre photo a reçu le plus de votes? Je m’engage à publier une chronique entière consacrée à l’invertébré « croqué » sur le vif, incluant bien sûr la photographie gagnante en tête de chronique (et crédits photos associés). Bref, vous serez mis en vedette!

Pour ce qui est des autres clichés soumis, ils se retrouveront dans ma banque de photos et pourraient, qui sait, être utilisés dans le cadre de futures chroniques (également accompagnés des crédits photo)!

Un appel aux votes sera effectué auprès des lecteurs DocBébitte après la date limite de soumission.

À vos appareils photo et bonne chance!

Aller hop! Salissez-vous, penchez-vous… et prenez de belles photographies d’insectes!

Aller hop! Salissez-vous, penchez-vous… et prenez de belles photographies d’insectes!